Loading

Criminologie lacanienne

ATELIER

L’atelier de criminologie cherche à rendre compte des initiatives des cliniciens qui interviennent en milieu judiciaire et carcéral – la question que nous souhaitons partager, cette année, est celle de l’articulation entre « le droit et les affaires dites sexuelles ». 

Voici les prémisses de nos questionnements :

« Freud avait mis en évidence dès 1905, dans Les trois essais sur la sexualité, que la sexualité normale n’est qu’une grande illusion, le lien entre l’objet et la pulsion est toujours perturbé, symptomatique. Cette marque freudienne est présente chez Lacan comme un point réel inéliminable, le ratage définit ainsi l’impossible rapport, le quotidien sexuel des sexes. La clinique nous apprend donc que le rapport à l’Autre, à l’Autre comme corps, à l’Autre comme corps sexué est impossible car la jouissance est un obstacle et les formules de la sexuation écrivent la logique de cet impossible ».

Référents : Dario Morales et José Rambeau

APCOF / ACF IdF

Partagez cette activité

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
Shopping Basket