Loading

Créer l’élangues

La Cause du désir n° 106

Auteurs
Collectif
Date de Parution
Mars 2021

L’élangues. Qui d’autre que Lacan pouvait se saisir de cette façon d’écrire pour dire l’entrechoquement de lettres et de sons habitant les mots et les phrases ? L’élangues parle du mouvement permanent à l’origine des équivoques qui frappent le corps du parlêtre, et de leur empreinte que l’histoire y a laissée, déterminant ses symptômes.

Si ce mot s’écrit au pluriel, c’est parce que la langue est multiple à s’ouvrir dans l’inconscient, cette langue qui n’a pas de langue, car elle est lalangue, son élan étant plus proche de la lalation infantile en ce qu’il conjugue parole et satisfaction que de l’élation maniaque qui tire son euphorie de l’agitation des signifiants dans leur copule.

Les artisans de la langue qui connaissent son extraordinaire puissance inventive se heurtent aujourd’hui à l’hégémonie de la communication permanente et aux flux d’informations qui prétendent écarter les e  ets de jouissance que le langage produit. La valeur poétique de la langue et la richesse de ses idiomes seraientelles menacées par le mirage d’une langue universelle modelée selon les seuls algorithmes ? Dans ce monde fasciné par l’intelligence artifcielle et la traduction automatique sans corps et sans sujet, la langue résiste pourtant et continue d’ouvrir des interstices d’où jaillissent ses e  ets de poiêsis. Vous les découvrirez, nombreux, dans les pages de ce numéro de La Cause du désir.

Partagez cet ouvrage

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Shopping Basket
picto_acf_idf
Lettre d'informations

Inscription à la newsletter de l'ACF-IdF

Recevez les dernières nouvelles